Rencontre avec Angélique Cantin, généalogiste

E.M. : Pouvez-vous vous présenter aux lecteurs d’Echo-Magazine ?
A.C. : Je me présente Angélique Cantin. Je viens d’Aurillac, ville située un peu au sud de la France. Dans cette même ville, j’ai été scolarisée à l’école spécialisée pour Sourds, appelée « Institut d’éducation sensorielle pour handicapés auditifs d’Aurillac» (IESHA). J’ai passé une partie du temps en intégration scolaire avec des entendants et une autre partie en institut qui regroupe des enfants de différent âge.
Une partie des élèves ont été au collège en éducation orale. Quant à moi, j’ai fait la navette entre la classe spécialisée pour des cours de français, de math… et les cours d’orthophonie pour la rééducation de la parole, et dans une école puis un collège en intégration pour le dessin et la gymnastique.
Ensuite, j’ai passé deux années en apprentissage de cuisine dans un centre d’apprentis...

par Jean-Claude Boursin

A suivre dans le numéro 847...

Couverture cantin

Yann et Angélique Cantin