L’âme du silence, de Magali Carre Ethuin

Nous étions trois auteurs sourds à présenter notre livre au stand de l’association « Des Mains pour Le dire » du Festival du Livre de Colmar. Le livre de Victor Abbou « Une clé sur le monde » et celui de Françoise Chastel « Des Mains et des lèvres »
avaient été déjà décrits dans nos colonnes. Voici la troisième auteure sourde, présente à Colmar : Magali Carre Ethuin avec ce beau livre qu’est « L’âme du silence » présenté par Mireille Golaszewski.

L’âme du silence est une biographie romancée très émouvante. Magali Carre Ethuin revisite sa toute petite enfance, celle de l’ours en peluche «  cassé » dont elle ne perçoit  pas les pleurs, celle de l’école primaire où elle n’entend pas la cloche sonner, celle de la première visite chez le docteur qui lui met un casque bizarre «  comme une limace » sur les oreilles, celle de l’annonce de sa surdité alors qu’elle a 3 ans, et celle des visites répétées chez l’audioprothésiste.
Appareillée, elle traverse l’adolescence sous les moqueries des autres enfants, leur rejet, l’incompréhension de certains adultes, l’isolement, la tristesse : «  Un enfant différent c’est comme un vent d’été, il décoiffe, il dérange tant de choses établies » (p 71). Magali, la Sourde et Natacha qui est grosse deviennent amies au collège et unissent leur sensibilités...

par Mireille Golaszewski

A suivre dans le numéro 847...

Magali