Exposition « Reg‘Arts d’Artistes » Jean-Michel Rol, à la maison du Tourisme et du Patrimoine de Beaucaire


Accrochés aux cimaises de la Maison du Tourisme et du Patrimoine, les tableaux de l’artiste sonnent comme une victoire. Loin des préjugés, des différences qui plongent le commun des mortels vers le repli sur soi… A travers ses œuvres, Jean Michel Rol, l’artiste jonquièrois qui offre sa sensibilité au plus grand nombre, envoie un message fort pour l’ouverture de la troisième saison de « Reg ’Arts d’Artistes de la Terre d’Argence ». Devenu sourd profond dès l’enfance, le talent du créateur est une échappatoire et le moyen d’exister. En se revendiquant « peintre militant », il use sa palette avec talent pour faire connaître et reconnaître la langue des signes au plus grand nombre. Jean-Michel Azéma, vice-président de la CCBTA, résume d’ailleurs joliment la douce ambiance lors du vernissage en présence de nombreux amis. « On peut ne pas s’entendre, mais se comprendre malgré le silence. L’art est passé par là. Il est partout. Son potentiel est fabuleux ».

L’exposition « La peinture sourde pour l’ouverture sur la langue des signes », à voir absolument à la Maison du Tourisme et du Patrimoine, 8, rue Victor-Hugo à Beaucaire  jusqu’au 28 Avril 2019, est une ode à la tolérance. Celle qui a tant manqué dans un passé pas si lointain et dans de trop nombreuses situations encore aujourd’hui où le déficient auditif, contraint au mutisme, a du mal à exister. Cette exposition est un cri, un appel au secours pour tous ceux qui souffrent dans leurs corps et leurs cœurs et ne veulent pas devenir les oubliés de demain. Là encore, les mots de Jean-Michel Azéma sonnent comme un élan réconfortant. « Sachez que la CCBTA et l’ensemble des communes qui la composent sont fiers de porter ce combat à vos côtés ».

Jean-Michel Rol mérite bien cette lumière qui jaillit à chacune de ses toiles. Cette reconnaissance vaut également pour ses proches, comme sa grande sœur, vent debout contre les injustices latentes. A l’heure où tout le monde se donne bonne conscience avec l’égalité des chances, terme choisi qui sonne (hélas) trop souvent creux, cet événement est un signe fort pour que les choses avancent. En parler, c’est déjà tendre la main, doucement posée sur les pôles…

http://www.laterredargence.fr/2019/03/25/exposition-regarts-dartistes-jean-michel-rol-une-main-tendue/