Dijon : « Sign Union Flag » au collège Bachelard

Groupejeunes

Le collège Bachelard accueille les élèves sourds de l’académie de Dijon depuis plusieurs décennies. Cette année, ils sont
12 Sourds, intégrés ou en Ulis.
Ils participent à la vie de notre établissement, en tant qu’élèves, citoyens et sourds.
Dans le cadre de mes cours de LSF, nous travaillons depuis l’année dernière, en cycle 4, sur la notion « agir sur le monde » (entrée culturelle des programmes de l’Éducation nationale).  

Nous avons donc abordé « le drapeau »
en tant qu’objet, en tant que concept et en tant qu’unité lexicale. De ce travail pédagogique a découlé une analyse étymologique et symbolique.
Quel meilleur exemple, de nos jours, que la création du Deaf Flag, d’Arnaud Balard !
Les élèves sourds se sont sentis petit-à-petit concernés, interrogés sur ce drapeau. S’est alors enclenchée une analyse identitaire, une réflexion autour de la notion d’appartenance à la communauté sourde, mais aussi au collège comme entité d’intégration.
Les élèves ont découvert des articles dans Écho-Magazine, sur internet. Ils ont approfondis ce nouveau concept pour eux. Nous avons trouvé une vidéo où Arnaud Balard commence un poème sur le Deaf Flag. Et là, les élèves ont choisi de le continuer, de raconter leur histoire d’élèves sourds dans un collège à majorité entendante.  
Ils ne sortent pas indemne de cette séquence. Cela a suscité beaucoup d’interrogations, de questionnements mais aussi de belles histoires entre élèves sourds et entendants.

Un poe me pour le drapeau